Le Fascisme est aux portes du pouvoir : Prenons la voie de 2002

Les résultats des présidentielles confirment la gravité de l’heure. Marine Le Pen, et la menace de peste bleu marine qu’elle représente vient juste après Emmanuel Macron selon les résultats initiaux. Cependant la situation est profondément altérée comparée à 2002 et à 2017, quand le FN (Front National, le nom ancien du RN) était présent au second tour. Cette fois-ci, avec ces deux candidats (Marine Le Pen et Eric Zemmour) apparaît comme le premier camp politique en France. Selon les sondages, les intentions de vote pour Macron et Le Pen sont presque à égalité.

ROR appelle à organiser la lutte contre la menace fasciste et l’offensive patronal. Votons NPA et LO lors des élections !

En esquissant un bilan (incomplet, donc) du quinquennat Macron : (très bénéfique pour la bourgeoisie en générale et pour les plus riches en particulier, il est catastrophique pour la classe ouvrière et toutes les autres fractions de classes populaires), on ne peut que conclure que en 5 ans, Macron aura imposé les lois les plus réactionnaires, les plus anti-sociales, les plus anti-ouvrières que la France ait connue depuis 1940. Menteur, transgressif, pervers, illusionniste, Macron dresse lui-même un bilan très avantageux de son quinquennat.

L’Ennemi est notre propre impérialisme

Contre la 3e guerre mondiale !

Faisant de nombreux morts, la guerre a commencé en l’Ukraine. Nous, militants ouvriers et révolutionnaires de ROR sommes opposé aux bains de sang.

Bilan d’un quinquennat catastrophe !

Front Unique Ouvrier, autodéfense ouvrière

contre la menace fasciste !

À quelques mois des présidentielles de 2022, il est temps de faire le point sur la situation politique en France fin 2021, en esquissant un bilan (incomplet, donc) du quinquennat Macron : très bénéfique pour la bourgeoisie en générale et pour les plus riches en particulier, il est catastrophique pour la classe ouvrières et toutes les autres fractions de classe populaires.

Solidarité avec les travailleurs de Guadeloupe de Martinique, de Guyanne et de Polynésie ! Construisons la grève générale contre l’impérialisme, le néocolonialisme et le fascisme !

Macron, et avec lui toute la bourgeoisie nationale, impose dans les DOM-TOM, en Guadeloupe et en Martinique, en Guyane, en Polynésie et en Nouvelle Calédonie,… un ordre colonial très discriminant pour les classes populaires de ces régions. Contre ce colonialisme et le terrorisme policier, contre les discriminations, contre les bas salaires (plus bas qu’en métropole) et les prix plus élevés, contre les mensonges et les crimes d’État (scandale du Chlordécone), les populations résistent.

Le complot putschiste avance, la riposte ouvrière ne doit pas se tarder !

Les manœuvres putschistes continuent d’un pas bien calculé. Deux appels de militaires d’active et d’un syndicat de flics ont suivi l’appel des généraux en retraite. Les deux appels partagent un fil rouge évident. Les flics demandent un « état d’urgence » avec un « bouclage des 600 territoires perdus de la République, y compris avec le renfort de l’Armée », à l’instar du modèle sioniste, utilisé pour imposer le régime d’apartheid. De leur côté, les militaires putschistes reprennent les mêmes thèmes.

Le tocsin a sonné ! Pour le Front Unique Ouvrier contre la menace putschiste !

Une vingtaine de généraux retraités ont rédigé un appel à Macron. Le jour qu’ils ont choisi pour publier cet appel – le 21 avril, soit le 60eme anniversaire du putsch raté d’Alger – c’est déjà tout dire. Ils menacent de guerre civile, affirment que leurs « camarades d’active » sont eux aussi prêts, bref, ils se déclarent prêts pour un coup d’État. Leurs ennemis sont très clairement identifiés : les antiracistes et les « hordes de banlieue ».

COMMUNIQUÉ de ROR

Nous condamnons l'acte barbare de Conflans, mais nous refusons l’instrumentalisation  qu’en fait Macron

Vendredi 16 octobre, en banlieue parisienne, un enseignant, Samuel Paty, a été décapité par un jeune homme Russe d’origine Tchétchène et par ailleurs intégriste islamiste. La barbarie djihadiste, alimenté par la terreur impérialiste au Moyen Orient et en Afrique, instrumentalise l'Islam pour imposer une politique assassine qui a tué et tue encore.

Une Discussion sur la Situation Politique-3 : « Face à la Pandémie»

La société civile, la vraie, le corps social donc, a réagi sur le champ là où l’exécutif s’est montré totalement dépassé, incompétent et défaillant. Au début de la pandémie, le personnel soignant manquait de tout : pas de gants, pas de masques, pas de vêtements de sécurité, pas de gel hydroalcoolique, pas de respirateurs, pas d’oxygène, pas de lits, et manque de personnel… résultat de 40 ans de néolibéralisme.