Luttons contre la montée du fascisme dans les entreprises, dans les rues et dans les facs ! Construisons la riposte de travailleurs en toute l’Europe. En France, votons Lutte Ouvrière !

Le fascisme est un pourrissement du capitalisme lorsque le grand patronat impose sa loi par une dictature directe et terroriste ; c’est le plus grand danger immédiat qui menace aujourd’hui tous les secteurs des classes ouvrières et populaires de tous les peuples, en France, en Europe et dans le monde. Contre la montée du fascisme les militants et militantes de ROR vous appellent à la résistance dans les entreprises, dans les quartiers, dans les rues et dans les facs ! Construisons la riposte des travailleurs partout en Europe.

Conférénce sur les Gilets Jaunes à Paris

Ce jeudi 24 janvier 2019, nous, les militants de ROR, avons organisé avec notre camarade Grec Savas Mihail Matsas (de passage à Paris) une conférence débat sur la situation politique et sociale en France (mouvement des « gilets jaunes »), situation qu'il a comparé à la situation en Grèce et dans d'autres pays, avec la particpation de une trentaine de personnes.

Diffusion Militante à Bagneux

Bagneux une ville populaire de la banlieue sud de Paris qui faisait partie de la « ceinture rouge » historique de Paris.

Dans la cadre de nos activités politiques, nous, les militants de ROR, avons diffusé des tracts sur le marché dominical de cette ville. Nos tracts affirment et démontrent le caractère minoritaire du gouvernement Macron ainsi que l’illégitimité des attaques brutales contre le monde du travail, attaques commanditées par le MEDEF.

Manifestation pour les Militantes Kurdes Assassinées à Paris

Il y a 5 ans, trois militantes du mouvance kurde PKK ont été tuées en plein Paris. Cette massacre commise par l’État turc avec la collaboration de l’État français. Parmi les militantes assassinées se trouvait Sakine Cansiz, la seule femme a participer a la fondation du PKK et une des leaders historiques de ce mouvance.

En Tunisie les masses sont dans la rue contre le plan d’austérité

C'était en Tunisie que la révolution arabe avait démarré en 2010. Pour une nouvelle fois, le peuple est dans les mêmes rues. La cause des manifestations est le plan de l’austérité que le gouvernement a mis en vigueur le premier jour de 2018. Selon ce nouveau plan d’austérité, les prix de certaines denrées ainsi que celui du gazole, utilisé dans les régions rurales, augmentent.

L'Etat turc a massacré, l'Etat français a été complice ! Contre l'internationale des assassins créons l'unité internationale des ouvriers et des peuples opprimés!

Il y a cinq ans, trois militantes kurdes de la mouvance du PKK ont été assassinées en plein Paris. Ces assassinats sont un fait d’une grande importance. D’abord parce qu’ils survenaient juste à la suite de l’annonce d’une série de pourparlers entre l’Etat turc et Abdullah Ocalan, le leader du PKK en prison, visant à une solution politique à la guerre entre l’armée turque et la guérilla du PKK. Ces assassinats entament l’espoir que cette annonce avait créé auprès du peuple kurde et les milieux progressistes turcs.

Manifestation pour Jérusalem à Paris

Le Samedi 9 décembre 2017, une manifestation contre la reconnaissance de ville de Jérusalem comme la capitale de l’État sioniste d’Israël a eu lieu Place de la République à Paris, c’est la vielle de l’arrivée du Premier Ministre Benjamin Netanyahu. La manifestation a été appelée par BDS France, ainsi que plusieurs partis et organisations politiques. Les militants de ROR (Renaissance Ouvrière Révolutionnaire) ont également participé à la manifestation.

 

Pas de Compromis le 12 Octobre ! Unis nous battrons Macron et le MEDEF !

Le 12 Octobre, les principales confédérations syndicales du pays sont invitées à se rendre à l’Elysée, pour discuter les soi-disant réformes de Macron. Dès le tout début du gouvernement Macron, les dirigeants de la CFDT et de FO, étaient prêts à faire preuve de Macron-comptabilité, en bradant les acquis historiques de la classe ouvrière contre un strapontin ministériel.

Acte Premier de la nouvelle lutte de la classe ouvrière et du peuple

La crise systémique du capitalisme rend le patronat plus rapace. Macron et le Medef ne veulent plus « payer la paix sociale ». Le gouvernement Macron au service du Medef prétend imposer au monde du travail des régressions sociales qui nous renverraient à avant 1936, soit 80 ans en arrière. En effet, le patronat veut un salariat kleenex qu’on jette après usage, qu’aucun droit du travail ne protège. Car il veut toujours plus de dividendes ; même si ceux-ci explosent littéralement, il n’en a jamais assez. Nos intérêts de salariés sont directement opposés aux intérêts des capitalistes.

Le MEDEF est au pouvoir ! L’offensive patronale se rapproche ! Préparons-nous !

Le deuxième tour des législatives a confirmé les tendances du premier tour mais a donné la majorité absolue à Macron et à son parti, malgré l'abstention, un gros bémol mis aux attentes créées par les résultats des présidentielles. L’ex-banquier Macron est directement lié au MEDEF, les programmes étant analogues. Macron a confirmé que sa priorité reste de liquider le code du travail, en achevant le travail débuté par le PS.